LES DECORS

Là aussi ça se précise… à part pour certaines séquences pour lesquelles il n’y a encore rien du tout (l’intérieur du cirque par exemple, on attend  la livraison d’Allemagne de la maquette depuis des mois…)

Par contre vous pouvez voir une petite vidéo sur la fabrication des décors par assemblage de documents aussi divers que variés sur photoshop.

 

 

 

 

 

 

Pour certains plans (cf ANIMATION) il est très important d’avoir les décors pour commencer l’animation. C’est quand le décor et les personnages sont en interaction par exemple le carré de la caravane quand Popolo mange sa tranche de jambon et qu’il regarde la télé, la chaise, la table avec le parasol derrière la caravane d’Amabilé, la salle de bain de Popolo, le marche-pied de la caravane, une fenêtre que le personnage ouvre ou à laquelle il se penche… Il faut donc que le décor soit installé au moins dans sa structure et ses proportions et quelques fois selon les décors c’est assez long car compliqué à obtenir. Par exemple la toute petite SDB de Popolo a donné beaucoup de fil à retordre à Léo !

Pour ceux qui ont assisté aux présentations en salle, vous vous souvenez certainement  de la SDB qui était  présentée (celle de la carte postale). Nous vous avions dit que pour présenter plus rapidement un dossier au CNC nous avions réutilisé un décor qui avait été fait pour un autre film. La  SDB carrelée rose est bien trop grande pour être celle de la petite caravane de Popolo. Il a donc fallu chercher beaucoup de sources photo pour arriver à composer ce décor qui a d’ailleurs pas mal changé l’angle de vue  initialement prévu au board et à l’animatique. Quelques fois ce sont  les petits détails qui sont encourageants.  Ici, ce fut la trouvaille du tuyau de douche raccordé au robinet du lavabo ! Le gros de la recherche est d’arriver à mélanger plusieurs éléments pris à droite à gauche et de former un ensemble qui fonctionne même si les perspectives sont fausses et les volumes improbables… Le but est de donner l’illusion que tout ça existe pour de vrai.

décor dossier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
     
décor film

 

 

 

 

 

 

Les détails c’est long mais c’est amusant (mais c’est long !) car il y en a beaucoup, beaucoup !  Ils sont souvent ajoutés couche après couche sur une longue période, sans compter le travail de la lumière rendu par la superposition de plusieurs calques.

Enfin, très important pour donner le ton de leur niveau de vie très modeste et de la petite misère de l’envers du décor à paillette du cirque :  la patine,  l’usure, la salissure des décors et accessoires. Accros, moisissures, traces d’eau, rafistolage au scotch et à la  ficelle, inventions ingénieuses en tout genre par détournement et association improbable d’objets…

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :